AccueilDemande de devisEvaluer le prix des travauxExemples de devisAnnuaire du bâtimentConseils de pros

Conseils travaux >> Energie solaire photovoltaîque

Résumé de l'article ci-dessous : Le solaire photovoltaîque est un moyen pour réaliser des économies d'énergie, mais il se révèle être également un excellent placement financier. La production d'électricité est le résultat de la mise en réseau de panneaux.

Auteur : Luc LOISIL, société OPALEC, 62780 STELLA PLAGE
téléphone : 0321099038
plus d'infos : www.opalec.fr

Publié le : 10/06/2008

Solaire photovoltaîque

Vous avez entendu parler du solaire photovoltaïque et vous voudriez mieux comprendre. Nous vous proposons une explication succincte du principe de fonctionnement de ce générateur d'électricité, ainsi que des exemples d'utilisation avec leur intérêt écologique et économique.

Dans certaines conditions, exposé à la lumière, le silicium créé de l'électricité en courant continu (comme celle que l'on a dans une pile), sans émission de gaz à effet de serre. La puissance électrique disponible sur un capteur photovoltaïque (« Photo » pour la lumière, Volt pour l'électricité) dépend de :

  • la surface du capteur
  • le matériau utilisé pour le capteur (la structure du silicium)
  • la puissance du rayonnement lumineux reçu par le capteur (la quantité de lumière).

Ce courant électrique continu peut être directement utilisé, comme sur les calculatrices solaires qui ne nécessitent pas le remplacement régulier de piles polluantes. Sur un site isolé (une caravane, une hutte, ), il peut être stocké, dans des batteries, pour être utilisé en soirée sans avoir besoin d'un groupe électrogène, bruyant et consommateur de carburant polluant et de plus en plus couteux.

A la maison, ce courant électrique continu est transformé par un onduleur en courant alternatif 230V 50Hz, compatible avec celui du réseau. Il peut être consommé directement dans la maison, ou injecté dans le réseau. Cette production électrique est utilisée localement. Elle permet de réduire la consommation d'énergie fossile ou nucléaire, d'autant plus qu'elle évite des pertes pour le transport de l'électricité depuis la grosse centrale jusqu'à l'utilisateur.

L'investissement est important pour une puissance limitée. Par exemple, une installation de 3kWc (puissance maxi), avec environ 20m² de capteur, coute environ 24 000 euros. Sa durée de vie dépasse les 25 ans. Sa production (en journée) ne coïncide pas avec le pique de consommation électrique, qui monte facilement à 6kW en soirée (hors chauffage). Il est donc nécessaire de pouvoir injecter dans le réseau. Des aides importantes permettent de rentabiliser rapidement l'installation : le crédit d'impôts, l'aide régionale (l'aide locale parfois) et le tarif de rachat du kWh. Quand les capteurs sont intégrés au bâtiment, l'électricité photovoltaïque est vendue 0.57/kWh, tarif garantie 20 ans. Avec ce tarif, il vaut mieux injecter toute sa production. Ainsi, dans le Nord - Pas de Calais par exemple, avec le crédit d'impôts et l'aide régionale, une installation bien orientée peut se rentabiliser en 6 ou 7 ans, laissant 13 à 14 années de production bénéficiaire. L'investissement est alors comparable à un placement financier à plus de 6% annuel sur 20 ans.

Avec le solaire photovoltaïque, chacun peut participer à la réduction de l'émission des gaz à effet de serre, et investir dans l'énergie de son avenir.